EcotoxicoMic Webinar: Mariem Fadhlaoui (INRS, Québec, Canada)

5th EcotoxicoMic Webinar (in French)

Tuesday, December 18, 2018  (10:30 am, Paris Time Zone)

Webinar Registration: click here

Effets combinés d’une contamination au nickel et d’une variation de la température sur la composition lipidique d’un biofilm et ses répercussions sur un consommateur primaire   

Mariem Fadhlaoui, Vincent Laderrière, Claude Fortin et Isabelle Lavoie

 Institut National de la Recherche Scientifique, Centre Eau Terre Environnement. 490, rue de la Couronne, Québec, Québec G1K 9A9, Canada

Les biofilms sont des bio-indicateurs pertinents pour évaluer la qualité des écosystèmes aquatiques puisqu’ils répondent rapidement aux changements physiques, chimiques et biologiques dans leur environnement.  Entre autres, leur  contenu lipidique est un biomarqueur intéressant puisqu’une modification du profil en acides gras (AG) peut avoir des répercussions sur les niveaux trophiques supérieurs. Le but de ce projet consiste à étudier les effets de la température (15 et 20°C) et du nickel sur la qualité nutritionnelle des biofilms et d’un consommateur primaire (gastéropode). Pour mieux comprendre les modifications observées, une étude de la transcription de certains gènes codant pour des enzymes impliquées dans le métabolisme des AG sera menée.

Des expériences préliminaires sur des biofilms exposés à un gradient croissant de concentrations en Ni à 15 et 20°C indiquent une diminution des acides gras polyinsaturés (AGPI) à la concentration la plus élevée de Ni par rapport aux témoins. L’augmentation de la température s’est accompagnée par une diminution des AGPI contre une augmentation des acides gras saturés (AGS).

Dans la deuxième expérience, les gastéropodes ont été nourris avec deux biofilms de composition différentes (cyanobactéries versus diatomées). Les résultats ont montré que les consommateurs nourris avec des cyanobactéries avaient un profil lipidique riche en AGS (67%) contrairement à ceux nourris avec des biofilms de diatomées dont les profils étaient dominés par des AGPI (65%), reflétant ainsi la composition du biofilm de diatomées riche en acide eicosapentanoique (20:5n3).

Mots clés : Biofilm, consommateur primaire, acides gras, nickel, température

Leave a Reply